Le cri

Publié le par Elsa

Le bruit commence tout doucement, on dirait presque une mélodie, une douce musique. Et puis il augmente, faiblement mais surement.. La rumeur commence à enfler, elle est là, elle s'installe. Et puis le bruit devient insupportable, il vrille les oreilles, il nous tord l'estomac. C'est une sirène qui hurle, c'est une alarme qui s'acharne.. On se plie en deux, on aimerait se boucher les oreilles. Et le bruit monte encore, il déchire l'air. Alors nos propres cris se melent à ce hurlement.. et l'on aspire de l'air, c'est froid, c'est âpre, ça déchire la gorge mais c'est la vie qui coule dans nos veines..
Premier cri, premiere goulée d'air. Que ressentons-nous quand nous sortons à l'air libre ? On découvre la gravité (argh, je tombe!) et puis il doit y avoir bcp de lumière...
On passe de l'ombre à la lumière, on arrive, on est là! Et là, un instant, il n'y a plus rien qui bouge, le tps semble suspendu...tout le monde vous regarde, vous êtes tellement.. neuf :-) Qui es-tu, petit être venu d'on ne sait où ?
La vie est un véritable miracle. De ton corps et du mien, je fais un troisième être ! Il va vivre, il va respirer, il va manger, il va dormir (et dans 16 ans, il portera les cheveux longs, il laissera trainer ses pompes, il mangera tt les yaourts du frigo et nous adressera la parole une fois par jour "je sors ce soir"). ;-D Pour une fois que 1+1 fera 3, ce serait dommage de s'en priver.
Alors crions, tous, ensemble, parce qu'on est vivant, parce qu'on est debout, qu'on marche, qu'on respire, qu'on aime et qu'on a tte la vie devant nous !
Je t'aime Loulou, autant que j'aime la vie :-)

Publié dans Amour

Commenter cet article