Printanier

Publié le par Louloute

Il y a dix mois de cela, j'étais quelqu'un d'autre. Il y a dix mois de cela, j'étais une étudiante naïve, un bisounours en école de comique, qui croyait qu'elle avait trouvé l'homme de sa vie, qui pensait que toutes ses soirées seraient remplies par ses amis, indéfinimment. Je pensais aussi que j'allais faire un stage pépère dans une boîte cadrée. Rien ne s'est avéré vrai.
Mon coeur a explosé sur un trottoir en mille morceaux quand mon soi-disant homme de ma vie a préféré partir en Finlande en célibataire. Mes amis sont partis au quatre coin de la France ou de l'Europe pour leur stage. Ma chef s'est faite virer au bout de deux mois et j'ai découvert que je bossais avec des obsédés alcooliques. Ma coloc s'est fiancée et a déménagé. L'hiver dut rude, l'hiver fut long. Une sorte de tunnel sombre.
Mais je n'ai pas sombré. Au contraire, j'ai découvert beaucoup de choses sur moi et j'ai touché du doigt la recette du bonheur. J'ai découvert une sorte de spiritualité qui m'a donné beaucoup et m'a forcé à réfléchir. Bref, je me suis trouvé un sens à tout ça. Je suis sortie plus forte. Mais à vouloir être forte, on finit par penser à la solitude comme à une chose agréable. On se laisse entrainer par elle. On a appris à l'apprivoiser, elle est devenue comme une amie. On n'a plus cette dépendance face aux autres, celle qui donnait l'impression de crever à chaque soirée seule.
Le souci c'est que je me suis fait une jolie carapace. Elle est bien lisse, bien nette, bien résistance, un truc en acier trempé où l'on peut lire "ni dieu ni maître". Et quand un jour on vous demande où vous avez mis votre coeur, vous vous rendez compte qu'il est bien caché, dans un coffre fort étanche. Et puis n'avez pas envie de donner la clé. Ah bah non. Il est tout rafistolé de la dernière fois, alors faudrait voir à ne pas le briser de nouveau.
Oui mais il faut bien s'en servir de ces petites choses pour qu'elle continue de fonctionner. Alors il va falloir apprivoiser la peur. Il va falloir faire de votre nouvelle personne si forte et si équilibrée quelqu'un capable d'aimer et de s'ouvrir un peu aux autres.
Pas trop vite, pas trop d'un coup. Mais il est temps d'accepter le printemps, de laisser fondre la glace. Ca ne doit pas être si dur, de laisser un sentiment s'épanouir au soleil !

Publié dans Amour

Commenter cet article

Laura 29/04/2008 14:07

S'il le dit et que rien dans son comportement ne semble démentir ses paroles jusque-là, j'imagine qu'il n'y a plus qu'à essayer de lui faire confiance...

Louloute 01/05/2008 20:43


On va tenter donc... :-)


Laura 28/04/2008 21:37

Est-ce que tu as essayé de te demander s'il y avait quelque chose en particulier qui te faisait douter de l'issue de cette relation ou si c'était "seulement" ton passé qui te bloquait ? Tu as envisagé d'évoquer le sujet (même en général) avec lui, de tâter le terrain pour voir s'il recherchait du sérieux du pas ?

Louloute 29/04/2008 09:27


Je pense que c'est le passé mais en général, c'est à dire ma capacité (plutot mon défaut en fait) à m'attecher tout de suite, trop vite, trop longtemps.
Il m'a dit que lui cherchait quelque chose de sérieux mais bon... entre ce qu'on veut et qu'on fait !