Aimer trop aimer

Publié le par Louloute

C'est l'histoire de trois copines, trois copines de galère, de tranchées même. Qui se sont rencontrées, connues et aimées à une époque où se mettre la tête dans une poubelle était une alternative quotidiennement envisagée ! Trois copines qui se connaissent depuis... plein d'années maintenant (je ne dis pas combien, ça en fait se sentir vieille certaine...). Après avoir sillonné la France, il semblerait qu'elles se rejoignent enfin dans la même région (ben quoi, la Normandie, c'est l'anti-chambre de Paris non? Je vais me faire jeter des pommes et du calva moi !).
Et ce week-end, c'était un spécial nostalgie, un spécial amitié, un spécial Patapon ! C'était comme avant et comme jamais, c'était à mourir de rire et à tomber de fatigue. Sur fond de visite parisienne intensive, il y a eu... des coups de peluches, des photos mal cadrées, des secrets échangés autour d'un dernier verre, des brushings loupés et des souvenirs évoqués.
On a fait du chemin depuis l'époque des cours de maths, on est devenues des grandes, pas toujours comme on aurait cru d'ailleurs. On est toujours aussi drôles, on rit toujours aux mêmes bêtises, on a des langages rien qu'à nous... Mais on a presque des métiers, presque des amoureux, presque des chats, presque des rêves à moitié réalisés! On sait que demain ne sera pas tout ce qu'on croyait qu'il serait. On ne se raconte plus des histoires à dormir debout mais on continue à y croire !
 
Quand je nous vois toutes les trois ou que je les contemple toutes les deux, j'ai le coeur qui se remplit d'amour, tellement que j'en ai mal, tellement que le bonheur ça brûle les doigts. J'ai passé ma vie à trop aimer les gens, à trainer avec moi des sacs entiers remplis d'amour. Mais que voulez-vous que les gens en fassent ? C'est encombrant tout cet amour, ça colle, c'est chiant, c'est gnangnan et parfois même c'est exigeant. J'ai progressé pourtant puisqu'à une époque je n'aimais plus personne, que j'avais verrouillé et gelé tout ça, que j'avais mis mon coeur dans le coma pour qu'il tienne le choc. Et puis j'ai recommencé à aimer, un peu trop toujours. Mes amis, ma famille, mes collègues, les garçons d'un soir et les filles d'une après-midi, je leur donne à tous des sourires, des paroles de bisounours, des preuves d'humanité pour tenter d'avoir un peu de cet amour en échange, pour une seconde de chaleur, pour un moment unique. Si l'on me râpait, on pourrait avoir des copeaux d'amour à mettre sous sachet. Il faudrait que chaque matin tout ce surplus d'amour soit avalé par les tuyaux de la baignoire, pour que j'affronte chaque jour avec dédain, mépris et indifférence. Que je débranche mes nerfs, que j'anesthésie mes sentiments, que je sois froide et réfléchie, que je cache mes sentiments au fond de moi.

Mais lorsque nous sommes toutes les trois, je suis moi, sans me demander d'où viendra la prochaine attaque, la prochaine déception, sans chercher à être celle que je ne suis pas.
C'était un chouette week-end quand même...

Publié dans Amis

Commenter cet article

Féline Mélancolie 08/03/2009 16:46

Les copines, les fous rire, les moments de complicité permettent d'oublier pour quelques heures les chagrins ou les angoisses qui agitent notre quotidien. Aimer trop ou ne pas aimer assez... Y a-t-il un juste milieu? Le plus important est de sentir bien, d'être heureuse et épanouie... Pas toujours évident... Bonne fin de journée!

Louloute 08/03/2009 16:50


Merci à toi Féline, c'est justement ce "juste milieu" que je crois enfin réussir à atteindre ces derniers mois :)


Sarah 26/02/2009 10:07

Oui c'était un chouette week-end... Comme avant, exactement: une petite bulle d'avant dans cette période de "presque". Alors oui, ça a fait bizarre de se dire que ça faisait 6 ans...parce que j'avais l'impression que c'était hier!! M'enfin c'était super de vous voir et de passer du temps avec vous, jvous aime fort mes patapons, et puis ça me ferait chier que ton "surplus" d'amour finisse dans les égouts parisiens, il finirait avalé par des crocodiles ou pire, par des rats...! Ahah! Bon allez, j'arrête là, pleins de bisous!

Louloute 05/03/2009 23:11


Je t'aimmmmme mon patapon :)

You're the one !


zioupette 24/02/2009 17:22

Encore et toujours, du vrai, du pure, du concentré de Louloute!!

Louloute 24/02/2009 23:37


Merci ma belle....
:)