J'aime pas la galette !

Publié le par Louloute

galette.jpgComme si nous n'avions pas assez mangé comme des oies pendant les fêtes, voilà que l'on se retrouve chaque début d'année à devoir se farcir à nouveau de la galette des rois !
Libérée, grâce à l'âge, de la pression sociale qui veut qu'en janvier tu manges de la galette et-puis-c'est-tout, j'ose enfin dire tout haut, quitte à passer une fois de plus pour la rebelle en carton : la galette des rois, je n'aime pas ça.
Archi marre également d'en retrouver à chaque dessert de chaque dîner où tu es invité(e) pendant le mois de janvier !

Déjà je n'aime pas la frangipane. C'est fadasse, c'est douceâtre et l'odeur d'amande me fait penser que le cyanure sent également l'amande au moment d'une autopsie (heu oui, je sais, je fais des associations d'esprit à la Dexter parfois).
Et puis la pâte est bourrative, elle s'effeuille, tu en mets partout et surtout par terre. Pour peu que tu ais une mauvaise galette type premier prix ou cantine, là tu machouilles un truc sec qui te donne vraiment soif pour le coup !
Je passe sous silence la tradition complètement idiote qui est de mettre un minot sous la table pour désigner les parts, dieu merci mes parents nous ont épargné cela dans notre éducation et je n'ai découvert cette coutume qu'à un âge avancé.
Et puis la fêve, ohhh, la fêve ! On dirait qu'on l'a mise là pour justement te forcer à manger ce met immonde, comme la meringue dans un Mystère ou le chewing gum dans la sucette. Du coup, lorsque tu ne l'as pas, tu as le sentiment de t'être bien fait avoir et quand tu l'as... tu manques déjà de te casser une dent dessus et puis tu es obligée de la suçoter pour bien la débarrasser de frangipane. Tout le monde met ses doigts dessus par la suite, c'est répugnant !
Si tu as de la chance, tu as une fêve en porcelaine, type santon de Provence qui peut avoir à la rigueur un aspect collectionneur marrant. Mais lorsque tu gagnes une fêve en plastique blanc ou à l'effigie d'Arthur et les petits Moys, là, il n'y a pas à dire, c'est la grande classe. Ah bah, si si, tout de suite ça en impose et ça te donne envie d'aller la mettre sur la cheminée à côté du bibelot de Tata Simone, histoire de rester en ton sur ton quoi :-)
Quand tu as mis ta jolie couronne en carton jaune doré immonde, tu peux choisir ton roi ou ta reine ce qui peut vite tourner au pugilat parmi l'assemblée, quand elle est composée de plus de 3 représentants de la tranche d'âge "moins de 12 ans".

Et en plus, c'est super calorique !
Alors sincèrement, je passe mon tour pour la galette des rois et vous donner rendez-vous en février pour la Chandeleur, car les crêpes, ça c'est bon !

Publié dans Culture

Commenter cet article

Sarah 11/01/2010 12:54


Sacré Patapon, tu me feras toujours marrer va! Ben moi, jsuis pas archi-fan de la galette des rois, mais la dernière que j'ai mangée était franchement délicieuse... comme quoi... ;) Allez, continue
de ronchonner c'est comme ça qu'on t'aime :)


Louloute 11/01/2010 14:55


C'était une faite maison peut-être ?