Plus de saisons

Publié le par Louloute

Me sens parfois toute décalée. Mais plus que d'habitude. En ce moment, j'ai du mal à me sentir raccord avec les saisons, avec la vie quotidienne tout court? Nous sommes des machines à bosser, les jours ressemblent aux autres, mes pieds avancent tous seuls mais ce n'est pas ça... On compte seulement 15 jours avant les vacances mais heu.. pour faire quoi ? Cette année, je n'ai pas du tout l'esprit de Noël, c'est horrible. Pourtant les rues clignotent de  lumières, les vitrines brillent et la mairie a employé nos taxes d'habitations à acheter un immense sapin. Mais non, pas de picotements, pas de sensations, pas d'envie d'être le 24 au soir, pas cet éternel "c'est bientôt Noël" qui pompait tant l'air à mes amis ces dernières années..
Parfois j'ai l'impression, le matin surtout, quand je sens le froid, je me dis "ah, je vais enfin avoir envie d'être à Noël". Et puis quelques heures après, tout se brouille, tout se mélange. J'ai dans la bouche un gout de concombres et de mozarella, je vois une maison aux murs blancs qui surplombe la mer, j'ai envie de soleil...
Pour l'année de mes 20 ans : ni d'été, ni de Noël...
Où sont passé mes sensations, qu'est ce qui prime encore au dessus de ce magma informe? Il y a toujours une étoile au dessus du sapin, un truc dans le ciel qui montre le chemin non ? Et moi je suis là, je n'attend rien, je n'attend personne, aucune fête, aucune période. Je ne suis pas malheureuse non, je n'en ai pas marre de vivre ni quoi ce soit.. mais jme sens parfois.. comme une coquille vide.. Quelquechose de dénaturé, d'asseptisé, qui ne vibre plus, qui ne tremble plus, si ce n'est de peur que demain s'en aille avec les gens qui ont compté hier.
Comment retrouve-t-on son âme d'enfant ? Moi qui avait ce gout pétillant de la vie ? A-t-il été aspiré par le travail d'équipe, par les trajets de bus, les trains et le sentiment que bienôt il va falloir affronter encore plus dur ? Allons allons, je suis une jeune fille dynamique, pleine de vie !! Ouais, je ne dis pas le contraire, c'est juste que.. j'ai le sentiment de ne plus rien espérer de vraiment.. excitant ! Où sont les états d'adrénaline, justement annonciateurs des fêtes ! Voilà, j'ai perdu ma fébrilité, mon impatience, mon inconstance, mon envie de tout-voir-pour-ne-rien-laisser-passer...
Bouh c'est triste ça quand même.. mais que faire quand on devient un bout de bois ? Ah bah voilà, je suis Pinocchio ! :-)

Publié dans rêves

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
un mec peut te faire cet effet lale desir, la suprise,la decouverte, les frissons, le buzzzmais bon pour le moment t es ds le " gnagnagnagna " ca viendra, n aie crainte ;-)sinon de rien pour mon " blablabla" d hier,suis sur que tu aimes bien ce faux style un peu debusé et aigri mais amusant néanmoins
Répondre
L
lol Merci Hugo de passer par là avec ton.. style cynique et décalé :-)