Le parfum

Publié le par Louloute

Séance ciné : Le Parfum. Je n'arrête pas d'aller voir des films tirés de bouquins que j'ai lu. Soit je le fais exprès, soit les scénaristes n'ont aucune imagination et se retrouve obligés d'aller piocher dans les best sellers...
A la différence du précendent film (voir post de lundi) celui-ci s'est révélé très fidèle au livre. L'histoire donc, tirée du livre Le Parfum de Patrick Süsskind (traduction littérale : enfant doux, pas fait 10 ans d'allemand pour rien moa ) est celle de Jean-Baptiste Grenouille, un enfant et un jeune homme un peu hors-norme puisque qu'il a un nez extrêmement fin. Dans un Paris puant de 1800, Grenouille va se former chez un grand parfurmeur pour apprendre toutes les méthodes de capture d'odeur. Son obsession unique va être de créer un parfum "parfait" dont l'ingrédient pricipale va être l'odeur d'une jeune fille qu'il a tué et dont il recherche la senteur partout. Je ne vous en dis pas plus....
L'histoire est glauque, l'atmosphère malsaine et on  ressort de ce film avec quelque chose qui colle à la peau... l'odeur p-e ? Quoi qu'il en soit, c'est un très bon film (2h30, pas vu le temps passé) et l'on saluera tout d'abord les décorateurs qui ont eu le sens du détail, du flacon.. On a pu admiré un Paris grouillant et une Provence fleurie. Les odeurs nous parviennent presque à travers l'écran. Un très bon jeu d'acteurs également, Ben Whishaw est excellent dans le rôle du "psychopathe" et l'immense beauté de Rachel Hurd-Wood donne beaucoup de couleur à tout ça. Dustin Hoffman est aussi très performant dans le role du maitre parfumeur !
Certaines scènes sont un peu... marquantes mais l'époque n'avait rien de tendre.. Quoi qu'il en soit, à voir !
Sinon en ce moment j'ai envie de ... vacances... Une envie à en crever ! lol ! Nan sans blague, je vais arreter de lire la newsletter des sites d'agences en ligne parce que ça me fruste, me déprime et me rappelle quand sans facture de chauffage à l'improviste, j'aurai pu me payer jusqu'à un séjour d'une semaine en Chypre. Mais que fait la police ? Un élève de 14 ans de Besançon s'est suicidé en laissant comme mot que la société était injuste.. C'est rien de le dire...

Publié dans Culture

Commenter cet article

Grom 09/10/2006 18:57

Film que je recommande. Bisous, Grom