Conjugale

Publié le par Louloute

 [Texte de fiction]

Je suis rentré tard ce soir là, une réunion parmi d'autres. Je t'ai trouvé sur le lit, assise en tailleur, en pyjama bleu nuit. Un crayon dans les cheveux, tes lunettes sur le nez, tu lisais une liasse importante de papier.
Je t'ai regardé, comme si je te voyais pour la première fois. Pourtant je te connais depuis bientot 15 ans, depuis toujours je crois... Tu n'as d'ailleurs pas beaucoup changé, le même regard bleu franc, de longs cheveux bruns et un air malicieux. Quand je t'ai rencontrée, tu étais montée dans le bus où j'étais assis, tu avais cherché ta carte, de la monnaie et puis tu étais redescendue, n'ayant rien trouvé. Je t'ai vu revenir vers le bus en courant et en agitant ta carte que tu avais enfin retrouvée dans tes poches. Tu avais bien fait rire le conducteur et moi aussi accessoirement. Tu t'es assise en face de moi, essouflée, sans cesser de sourire. Je me souviens m'être dit que tu devais être jolie au réveil. Alors je t'ai parlé, de choses idiotes sans doute mais qui t'ont fait rire.
Tout a changé, rien n'a changé. Nous étions des étudiants, des inscouciants, nous sommes devenus des personnes raisonnables. Du moins en apparence... Tu me fais toujours autant rire, je te trouve toujours belle et séduisante. Le w-e dernier tu m'as chuchoté à l'oreille que tu m'aimais bien plus qu'avant, parce qu'aujourd'hui tu n'avais plus peur de découvrir des choses sur moi.
L'amour qui dure toujours, ça n'existe pas non ? Alors pourquoi ai-je toujours le coeur qui s'emballe quand tu me regardes de cette manière, pourquoi je tressaille quand tes cheveux frôlent mon cou ? Tu as mis au monde 3 adorables bébés, qui sont devenus moins adorables en grandissant mais qui ont tous hérités de tes yeux bleus, de ton calme et de cet air malicieux qui ne te quitte pas. Tu as fait de moi un homme heureux et je t'en remercie...

Publié dans rêves

Commenter cet article