La tourneuse de pages

Publié le par Louloute

Comme on ne peut pas non plus picoler tous les soirs, je suis allée, comme beaucoup de Français avides de profiter de la rentrée du cinéma (2° place à 1 euro, j'entend déjà les célibataires râler) voir un film.
Comme mon homme a préféré me trainer voir Miami Vice la dernière fois (Colin Farrell... chaleur dans ton corps...) cette fois-ci, je suis allée avec mes copines et mon frère, voir La Tourneuse de pages.
Je suis une grande fan de Catherine Frot à la base (Chaos, un film terrifiant et génial) donc déjà j'étais heureuse de la retrouver. Un rôle de bourgeoise comme elle sait si bien les camper mais plus profond que ça.
L'histoire est simple : Mélanie, fille de bouchers, à un talent indéniable pour le piano. Elle rate cependant son entrée au Conservatoire lorsque la présidente du Jury, jouée par Catherine Frot ne lui accorde que peu d'attention. On retrouve Mélanie des années après, une vie vide, un caractère timide et froid. Elle fait un stage dans un cabinet de notaire où elle est bientot engagé pour garder le petit garçon du patron pendant les vacances. Et on découvre que la maman de ce petit garçon n'est autre que cette présidente du jury, pianiste accomplie mais qui souffre de trac intense depuis un accident de voiture. Elle va chercher alors soutien et compréhension en Mélanie, sans savoir les sentiments d'intense vengeance que celle-ci lui porte. Elle va devenir sa tourneuse de pages et prendre de plus en plus de place dans sa vie.
Décors de maison très très aisée, ambiance froide voire glaciale, nous restons sous le charme de cette relation fragile et intense entre les deux femmes. On reconnaitra un talent indéniable à Déborah François qui joue Mélanie avec une retenue et un charme stupéfiant. Ambiance très psychologique donc, même si le film met un peu de temps à démarrer. L'histoire tournant autour du piano, de la musique classique, la BO vient compléter avec talent cette atmosphère...
A voir donc !

Une tourneuse de pages peut mettre en danger tout un équilibre....

Publié dans Culture

Commenter cet article

Sarah 13/09/2006 11:52

Joli film... enfin spécial.... ms actrices magnifiques... un passage jouissif: celui où elle calme les ardeurs d'un mec qui lui fait des avances à coup de....violoncelle :) lol Pour ce qui est de l'équilibre mis en danger par la tourneuse.... n'était-il pas très fragile?