Happiness

Publié le par Louloute

J'ai pensé longuement à vous dans le métro tout à l'heure.
Enfin, à ceux qui sont encore derrière leur écran à me lire car j'ai la désagréable sensation que mes lecteurs finissent de se lasser de la vie de Louloute. Moi aussi ces derniers temps, j'ai l'impression d'avoir perdu mon modjo de l'écriture.
Fatigue, stress, manque de temps ? Je crois que c'est plus profond que ça. Ma chère et tendre mère est "tombée" sur mon blog et nous avons eu un débat plutôt houleux sur mon style et ma plume (maman si tu lis ces mots, du vennnnt !!! lol )
Elle m'a formulé ses critiques en mode "stylo rouge" comme je lui dit, à savoir de son ton professoral qui te donne envie d'aller refaire ta dissert dans ta chambre en écoutant les Spice Girls.
Oui je sais, à 23 ans, faut que j'arrête de me soucier de l'avis de ma mère.
Mais quand même... y'a peut-être pas que du faux dans ce qu'elle dit.

Elle m'accuse de cliché (hein ? moi ? jamais !!) et d'en faire des tonnes et des tonnes pour finalement ne pas dire grand chose. Il semblerait que je verse parfois dans le larmoyant en noyant le tout sous de la guimauve à deux balles.
Bon, bah, j'ai compris, la prochaine fois que je veux exprimer mes sentiments, je fais comme tout le monde, je changerai mon statut Facebook !
Des faits, il lui faut des faits ! Du descriptif, du net, pas de grands sentiments làlàlà et du drôle surtout !
Eh oh ! On n'écrit pas sur le bonheur, combien de fois vais-je devoir le répéter !

Mais quand même... c'est vrai que mes récits de ces derniers mois sont exclusivement tournés sur moi. D'ailleurs c'est simple, je ne pense qu'à ça, moi, mes ptites émotions, mes grands désespoirs, mes simples joies. A force de me regarder le nombril, et bien ça donne une écriture complètement égoïste et franchement, j'imagine aisément qu'au bout d'un moment, la vie de Louloute, ben ça finit par gaver un peu !

Alors j'ai réfléchis dans le métro. Ben oui, une heure de métro ça aide. J'ai réfléchis à un sujet.
De quoi allais-je bien pouvoir vous parler ce soir ?
De mon nouveau copain ? Non, on n'écrit pas sur le bonheur on a dit !
De Michael Ja.... stttooooop ! Overdose is overdose !
De mon boulot ? Bougez pas, je vais me pendre et je reviens ! Ohhh, everybody deserves a break isnt'it ?

Je cherchais quelque chose de sympa, d'objectif, de drôle.
A une époque, je vivais toujours des trucs drôles, j'avais toujours une anecdote à raconter, il m'arrivait plein de conneries. Je contemplais les gens dans le bus, je leur inventais une vie.
Pinaise, je vis dans la plus grande ville de France et je ne trouve pas moyen d'avoir un truc à en raconter ??
Faut dire que les gens font la gueule, moi aussi, je ne regarde personne, je lis, parce que j'en ai marre de faire métro boulot dodo, parce qu'on en a tous marre en fait ! Elle te grignote cette ville, elle te grignote.

Je suis dans une phase "j'aime pas, je veux pas". Comme les enfants à 5 ans.
Je veux pas manger, je veux pas dormir, je veux pas aller bosser, je veux pas partir en week-end, je veux pas voir des gens, je veux pas rester seule, je veux pas rester chez moi, je veux pas sortir, je veux pas lire, je veux pas regarder un film, je veux pas je veux pas je veux pas.
Si... je veux bien manger japonais et aller au ciné.
Je crois que j'ai besoin de vacances ! Reconnecter avec le monde vrai, la nature, la planète.

Je vais juste vous raconter que j'ai vu une vieille dame qui faisait du crochet dans le métro, super douée et tout. Moi ça m'apaise de voir les gens faire un truc de leur mains, ça m'impressionne. Me suis dit qu'elle allait attaquer un truc super beau et tout, et qu'une fois fini ça serait génial son truc, vu l'amour qu'elle semblait y mettre.
En partant, j'ai remarqué son gilet. Je pense qu'elle l'avait fait elle-même. Une sorte de napperon géant.
C'est nul le crochet.

Publié dans quotidien

Commenter cet article

lo 02/08/2009 02:49

Moi aussi j'aime te lire je suis ta fan number one, tu es actuelle, fraiche et pétillante. On se retrouve dans tes textes qu'ils soient larmoyant ou que soit disant tu en fasses des tonnes. Malgrès tout l'amour que je lui porte, la tatie me deçoit pour le coup. Je comprends pourquoi tu voulais pas qu'elle "tombe dessus". Laisse les spice girls où elles sont! Continue de m'émerveillé a chaque article, jeune femme talentueuse que tu es...

Louloute 13/08/2009 22:11


Rha bah c'est une tatie (et accessoirement une mère) exigeante ! Terrible de se laisser influencer comme ça non ?
Merci à toi de me lire aussi fidèlement ma cousine d'amour !


Sabine 19/07/2009 23:41

Ben moi, je suis fan de ta façon d'écrire, de décrire, de faire partager tes émotions. Et quand je passe ici, c'est toujours un bon moment.moi je n'ai pas de blog parce que je ne saurai pas faire ça aussi bien.Continue !!!!!!!!!!!!! 

Louloute 13/08/2009 22:15


Merci Sabine de ton passage et de ta lecture :)


SC 15/07/2009 23:13

EPP d'amour ? Waooh .. Quel accueil .. Je reviendrai :)

Louloute 13/08/2009 22:12


héhé j'espère bien !


La fille du bout de c'te terre... 15/07/2009 00:59

hihihihi je hais le crochet!!!! Mais j'adore te lire!!! Et puis tu sais pour être drôle, je pense qu'il faut une part de vécu moins drole...et la mise à distance avec!...Enfin pour résumer il faut de tout! Bon et puis moi j'suis à la ramasse en bloguite! Je cours, je cours partout!!!!...Mais tu vois quand je décide enfin à me poser, je te lis, je suis fan! :p bizou! Elodie

Louloute 15/07/2009 23:08


Hey Elo,
j'ai cru que t'étais mourru sous la pluie de Bretagne :-D
Contente de voir que tu passes parfois par ici !
Biz


Farewells 10/07/2009 18:52

Moi je continue de te lire, même si je ne manifeste pas beaucoup....Un blog, c'est à mon avis un espace personnel. C'est le tien, tu en fais ce que tu veux. J'aime d'ailleurs beaucoup les blogs qui sont personnels, même à l'excès, ce qui n'est pas le cas ici. Parce que d'une certaine manière, ça permet à ceux qui lisent de comparer leur vie, leur histoire à celle qui est proposée par l'auteur. Et qu'importe si l'histoire est triste. C'est aussi pour ça qu'on écrit.En tout cas, j'aime toujours venir ici. J'aime toujours ce que tu nous racontes, et j'aime toujours savoir comment tu vas.En espérant bientôt te lire d'humeur plus légère,Farewells.

Louloute 15/07/2009 23:09


Ton passage est rare et donc précieux
Merci pour tes mots, ceux que tu laisses ici mais surtout ceux que tu écris chez toi !

J'espère te voir bientôt...