No hope, no love, no glory

Publié le par Louloute

Allez dites-le, ça vous emmerde le bonheur ? Mais si, dites-le, on gagnera du temps... Je vois bien que vous désertez la vie de Louloute, parce que ça devient chiant à mourir, que c'est gnagnan et guimauve. Que vous étiez d'accord pour le côté bisounours mais qu'il fallait que ça se plaigne et que ça chiale un peu quoi. Pas la peine de faire "l'apocrisie" comme dirait ma tante, je vois bien mes stats s'effrondrer et les commentaires se raréfier. Les chaussettes, le pape, la lecture et mes petits questionnaires à cinq balles, ça ne vous fait pas rêver hein... Et ben parfait, vous allez être servis! :-)

Aujourd'hui, la bonne journée, qu'on appelle typiquement "journée de merde". Si si, déjà le réveil sonne et tu as envie de t'ouvrir les veines. Comme ça là, sur le parquet, parce que rien que de penser qu'il va falloir t'habiller-te laver-partir bosser, t'as comme des envies suicidaires en masse. Bon, tu te lèves, bon tu déjeunes, ah bah non d'ailleurs, tu déjeunes pas parce que tu pratiques le régime "frigo vide" en ce moment ! Ca coute pas cher, ça marche et ça fait aussi des économies de vaisselle.
Tu prends ton métro, blindé comme toujours. Les gens font la gueule, te poussent, en plus tu ne sais pas pourquoi mais t'as pris le 20 minutes ce matin et tu commences ta journée en t'enfilant crise financière, prise d'otage, suicide et meurtres. Et là, y'a un couillon qui tire la sonnette d'alarme et tu restes bloquée pendant un quart d'heure dans ton fucking métro. La fille devant toi a mis un parfum, tu ne sais pas lequel, mais si tu croisais le type qui l'a mis au point, tu lui ouvrirais le bide en deux, tu lui arracherais boyaux et tripes et tu recoudrais le tout au fil barbelé. C'est doucereux, sucré, violent et acide à la fois, c'est simple, t'as envie de vomir ton petit-dej que tu n'as pas pris, rien qu'en respirtant cette nana. Qui a une sale gueule en plus, qui est maquillée à la truelle et qui t'écrase les pieds la connasse !! Mais oh ! C'est pas fini oui ?
Tu prends ton ptit bus, parce que ouais, t'as 3 transports différents, une heure aller, une heure retour, tu las kiffes bien là ta vie parisienne. Le bus est blindé, super !
Au boulot, tu vis un de ces grands moments dont tu as le secret : tu ouvres trop ta gueule et tu ruines trois semaines de décoletté pour amadouer ton collègue mal aimable mais dont tu as absolument besoin en lui faisant une réflexion qui sort malgré toi tellement il t'énerve. Après tu as envie de frapper deux ou trois clients qui t'envoient des mails où ils auraient pu écrire "tu es de la merde" qu'on aurait gagné du temps. Tes chefs croient aussi que tu t'appelles Pénélope aujourd'hui : tu défais ce que tu as fait une demie-journée avant pour le refaire. Mais allez-y, faites-vous plaisir, j'attends Ulysse de toute façon.
A midi, t'as une bande de branlos qui n'avançent pas dans la queue, à table c'est conversation niveau sous-sol. Bref, tu finis par te barrer assez tôt, vu que t'as envie de frapper tout le monde en cette fin de journée !
Le bus est re-blindé, tu balances une clope à moitié fumée, une fois encore, c'est vrai qu'avec tout le fric que tu gagnes, tu peux te permettre ! T'as envie de vomir parce que t'es à contre-sens, t'as des sacs de courses qui te scient les bras et un gamin se met à chialer. Ok, là c'est définitif, tu hais Paris, tu hais ta vie et tous les connards qui se sont mis ou se mettront sur ton chemin aujourd'hui ! Tu montes dans le métro, tu mates vaguement un grand brun aux yeux bleus qui a une alliance... next ! Tu en repères un autre qui a encore une alliance et qui ne te calcule même pas. Et là le mec, il a beau n'avoir rien fait de pire que de s'asseoir à côté de toi, t'as envie de lui demander si par hasard, tu es transparente ou si y'a un truc qui ne va pas chez toi, non parce que t'es peut-être pas assez bien pour lui tu vois. Tu rentres chez toi avec des envies de meutres pour (presque) tous les mecs de cette planète.
Ce soir tu vas te coucher en te disant que youpi, demain est un autre jour.
VDM !!!

Publié dans quotidien

Commenter cet article

Féline Mélancolie 07/04/2009 17:36

Oh ben moi je viens te voir régulièrement, et ce, quelque soit le sujet dont tu parles... Je te souhiate une agréable fin de journée... Qu'elle te soit douce... A bientôt!!!

Louloute 09/04/2009 22:53


Oui c'est vrai : la Féline est fidèle :)
Idemmmm !


Babiole 04/04/2009 13:30

Ouahhh c'est vraiment ce qui s'appelle une journée de merde! Et moi qui revient après un mois d'absence galactique pour cause de faille spatio temporelle accrue et de salons en tout genre et bien comment dire...je ne me sens pas trop dépaysé.... Un de mes prochains articles portera sur toutes les merdes vécues durant les derniers salons et là je pense que c'est toi qui va te foutre de ma gueule! Bisous ma belle !!!

Louloute 14/04/2009 22:18


Tu valides ma VDM ? lol
Je t'embrasse ma belle, j'espère te voir bientot !


dodo 03/04/2009 23:00

oh ouiiiiii t'es devenue une vraie parisienne grincheuse ^

Louloute 14/04/2009 22:15


Non !
Je râle jamais moa ! lol


zioupette/aurélie 01/04/2009 12:03

Ca c'est ce qu'on appelle vraiment THE journée de merde!Ouai sa ira mieux demain!!Et non on t'abandonne pas, enfin pas moi en tous cas lol c'est toujours un délice de te lire!

Louloute 14/04/2009 22:16


Ah je crois qu'on peut valider une JDM hein ? :)


CathyCat5 01/04/2009 10:51

Non non, la chute de tes stats, c'est juste que ton blog est soumis au régime de la crise! lolBlague à part, c'est vrai que je laisse moins de comments :sPar contre, il en est où ton roman??? T'as pas des choses à raconter depuis que tu es sur PAris?

Louloute 14/04/2009 22:17


Ah bah voilà : la crise !
Cette saleté !

Le bouquin, ben, faudrait que j'ai le temps.. soit dans mille ans j'imagine !