Limites

Publié le par Louloute

Cette ville finit par avoir votre peau, les os qui vont par dessus et la graisse entre. Je crois que mon corps m'envoie des signaux d'alerte...
Passionnant : aujourd'hui Louloute vous raconte qu'elle est fatiguée ! Ah bah il aurait été dommage que vous loupiez ça ! Ce qui est à peu près le cas de 95% des Français j'imagine et donc de vous qui me lisez. Et ce fucking changement d'heure dimanche...
Trois mois à la capitale et voilà que courir du matin au soir devient plus difficile. La douleur du début de semaine m'a rappelée l'épée de Damoclès qui se baladait au-dessus de ma tête et que tu peux toujours essayer de tromper la mort avec la vie, elle se rappelle à toi, insidieusement... Je le savais de toute façon, que je vivrais toujours dans la peur du réveil de la chose. Mais peut-on passer la vie à avoir peur ? Tant pis donc, je vis jusqu'à ce qu'on me stoppe :-)
Et puis à cause de mon métier de geek, j'ai mon index qui hurle dès qu'on lui en demande trop et puis un nouveau truc qui vient d'arriver quand je marche trop et que je trouve moyennement drôle. Pour couronner le tout, je crois que j'ai choppé la crève de mon boss.
Pour une fille qui n'est jamais malade, je crois que tout ça signifie qu'il faudrait un peu lever le pied !
Ouaiiiis mais non en fait  ! Déjà y'a les obligations professionnelles - bosser 11 heures par jour, ça n'aide pas - puis mon mémoire qui commence à devenir urgent, et puis mes cours de Pilates qui sont une vraie tuerie. Il faudrait aussi que j'aille voir l'expo sur les primitifs italiens et aussi la pièce "faim d'année" de Stéphanie from Big Beauty. Sans parler des amis, des hommes, de la famille et tout autre squatteur qui a décidé que venir à Paris était vachement plus simple depuis qu'il n'y a plus d'hôtel à payer (je suis de mauvaise foi en plus, c'est moi qui n'arrête pas d'inviter tout le monde!).
Bref, je n'ai pas réellement envie d'une pause, j'ai envie d'être en forme, d'avoir de l'énergie à revendre pour pouvoir faire tout ce que je veux. C'est terrible de constater à 22 ans que le corps ne vous suit déjà plus dans tout ce que vous voulez faire...
Sur ce je vous souhaite un bon week-end, je m'en vais faire une petite sieste... ou pas !

Publié dans quotidien

Commenter cet article

Sarah 28/03/2009 13:49

Bah, lever le pied ne signifie pas quelque chose de définitif... juste un ptit week-end ou quelques petites soirées en hermite pour faire le plein d'énergie, soigner cette crève...Pour la tendinite, tu vas me faire le plaisir de trouver un médecin qui te soigne ça!! Laisse pas trainer (ça fait déjà un moment en plus), ça va pas aller en s'arrangeant...et pis si tu vas chez le médecin t'en profites pour lui montrer tous tes ptits bobos!! C'est un ordre!!Allez mon patapon, prends juste une ou 2 journées pour respirer et pouvoir repartir de plus belle ensuite... quand le corps envoie des signaux, il vaut toujours mieux l'écouter...Pleins de bisous