Un lieu incertain - Fred Vargas

Publié le par Louloute

Pour un début de retour, je vous mets une petite critique de livre parce qu’à Paris, on a le temps de se cultiver dans les transports !! La prochaine fois, je vous parlerai de mon boulot, ce n’est pas triste comme ambiance, ce n’est pas triste !

J’ai donc lu Un lieu incertain, le dernier roman de Fred Vargas qui nous emporte vers de nouvelles sphères, encore plus sombres et noires que ses précédentes œuvres. J’avais énormément aimé Ceux qui vont mourir te saluent et là j’ai attaqué Pars vite et reviens tard. Si vous avez envie de frissonner, d'être accroché, et plongé dans une atmosphère terrifiante et passionnante, n'hésitez pas à le lire et même à l'offrir !

Sans fioriture ni délayage, Fred Vargas est une grande dame du roman noir et elle utilise des mots simples et précis qui atteignent parfaitement leur but : celui de faire monter l'adrénaline. Il y a longtemps que je n'avais pas lu un vrai roman policier, qui me surprenne, qui m'angoisse et dont je ne devine ni les rebondissements, ni la fin ! Un conseil cependant, Un lieu incertain risque de vous rendre un rien associal, car une fois entre les mains, on n'a plus le courage, ni l'envie de le lâcher. Lisant dans le train, le contrôleur m'a fait sursauter deux fois en m'interrompant dans ma lecture !

Un petit résumé de l’histoire : le commissaire Adamsberg, homme brillant, mais toujours perdu dans les méandres de ses propres pensées, se retrouve à Londre avec une vingtaine de pieds découpés, séparés de leurs corps. Sans avoir le temps de démêler ce mystère britannique, il se retrouve plongé dans une atrocité sans nom, face à un meurtrier qui débite et écrase méticuleusement ses victimes. L'enquête mènera Adamsberg jusqu’au fin fond de la Serbie, dans un petit village où les croyances de grands-mères se transforment en terreur palpable une fois la nuit tombée, mais surtout plus loin qu'il ne pensait jamais aller lui-même. J'ai pu parfois sentir à travers les pages, l'humidité de la terre fraîchement creusée de certaines tombes étranges...

En alliant caveaux, vampires et autres croyances, ce récit glace lentement, mais sûrement le sang. Fred Vargas nous emporte avec elle dans la noirceur de ces lieux incertains, celle de la nuit, mais surtout celle de l'âme des hommes...

J'avoue avoir une passion pour les romans policiers et celui-ci réunit parfaitement les éléments propres à son genre ! Nous avons un commissaire intelligent, mais qui aime parfois « pelleter les nuages » de ses pensées et est heureusement accompagné de son collègue Danglard, brillant, mais inapte à affronter la violence. Une histoire de vengeance qui réunit le suspens, de l'action et du grand frisson comme on en trouve peu ! Rassurez-vous, l'auteure n'a pas donné dans le genre « gore », je n'aime personnellement pas lorsque les histoires dégoulinent d'hémoglobine, elle en suggère juste assez pour faire démarrer la terrible machine de notre imagination !

A lire de toute urgence !

Publié dans Culture

Commenter cet article

Luna 04/09/2011 10:00



J'aime beaucoup la façon dont des choses qui n'ont rien à voir ensemble se mêlent aussi bien...


C'est vraiment une très agréable lecture !


 


Comme tu aimes les livres, je me permets de t'informer qu'un concours à lieu sur mon blog afin de faire découvrir à l'heureux gagnant le dernier livre de Sonia Delzongle : Le hameau des purs...
Peut-être l'occasion de faire une jolie découverte ? ;)



Sarah 13/01/2009 23:31

Mais... tu les avais pas encore lus les Vargas??? Ralala... bon alors moi si je peux te donner un conseil, lis les tous!!! hihi... et le mieux c'est de les lire dans l'ordre (mais là t'as commencé et pas vraiment dans l'ordre...humhum)... Enfin, pour le suivant, si tu veux continuer dans le désordre, je te conseille "Sous les vents de Neptune"... je pense que c'est celui que j'ai préféré... Voilou, je te souhaite de belles heures de lecture en compagnie de la Reine du Polar... Bisous le patapon

Louloute 14/01/2009 11:06


Ben j'en ai lu quelques uns mais un peu à l'arrache dans l'ordre comme tu as pu le constater !
RRhhho, c'est pas grave, jvais faire avec !
Là j'ai ENFIN attaqué Millenium ! Dix ans après tout le monde...