Onirique

Publié le par Louloute

Juste pour un moment retourner en enfance, vers le pays du rêve où tout semblait possible. Se souvenir de celle qu'on a été, de l'enfant qui croyait voir les montagnes pousser. Se souvenir aussi, comment on a choisi cette vie, cette vie si pleine de folie, cette vie sans pitié ni merci. Avoir été princesse, s'être rêvée maitresse, puis avoir renoncé à la paresse !
Avoir imaginer l'avenir, l'avoir arrosé de souvenirs et puis laisser ses envies dépérir. N'être plus ce que nous étions hier, ne pas savoir ce que nous serons demain mais toujours croire en du plus beau, en du plus chaud, en du moins gros.
Les copeaux de mon enfance semblent s'être détachés depuis longtemps et je les vois, semés le long du chemin, comme la peau morte de mes sensations.
Une mue s'est enclenchée, je me glisse dans une nouvelle peau, à la fois plus grande et plus étriquée, à la fois familière et inquiétante. Et telle l'enveloppe charnelle neuve d'un reptile, le temps glisse sur mes écailles.

Publié dans rêves

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
peut être qu'en allant visiter mon blog, vous aurez une surprise...?? (bonne ou mauvaise)http://everclay.over-blog.comsinon tant pis, bonne route...et CaRPE DiemEverclay
Répondre
L
<br /> Ok, j'y vais de ce pas :)<br /> <br /> <br />
S
Joli texte... c'est marrant, j'étais justement en train de vadrouiller parmi mes souvenirs, quelques uns qui remontent à la surface sans qu'on sache d'où ils reviennent ni comment ils sont revenus me hanter...C'est étrange la vie hein... Effectivement, tout nous semblait possible "avant"... et là, il est arrivé le moment du grand saut...
Répondre
L
<br /> Oui voilà, tu as tout compris !<br /> Nous sommes à un carrefour de nos vies.. et si nous nous trompions de chemin ?<br /> <br /> <br />
F
Un mordeau de poésie intense. Les mots sont bien choisis et reflètent tout ce qui est à dire. J'aime beaucoup l'expression "les copeaux de mon enfance", rappel des bribes de souvenirs puisque la mémoire est sélective. Bravo
Répondre
L
<br /> Merci bcp Fred :)<br /> <br /> <br />