Mots-clés Juin

Publié le par Louloute

Bienvenue en ce dimanche sur les mots-clés du mois de juin ! Tout d’abord, nous revoyons l’article le plus lu du mois dernier : cliquez ici. On voit tout de suite ce qui vous intéresse hein ? Bande de petits coquins !

Nous attaquons donc ces mots clés avec les requêtes incompréhensibles ou comment certains tape n’importe quoi sur google les jours de pluie :

- salon de l’automobile on n’arrête pas un rêve en marche : alors à priori rien de choquant, ça pourrait très bien être le slogan du dernier ou du prochain salon de l’auto. Le truc c’est que comme je suis un peu dans la profession, je n’ai pas eu de mal à me renseigner et rien de tel n’a été cité ! Un rêve en marche ? Why not, mais je promets que ce n’est pas la campagne officielle !

- les schtroumpfs riches heureux : par définition, un schtroumpf c’est un dessin animé. Ils n’en ont donc rien à foutre d’être riches ! Ils sont heureux comme ça, à se balader dans leur maison-champignon de toutes les couleurs, à faire des gâteux, à échapper à Gargamel. Faut arrêter de croire que le capitalisme apporte le bonheur partout avec lui ! (Besancenot, sors de ce corps)

- jour heureux des mères : appeler aussi communément « Fête des mères », mais t’as raison, y’a rien qui oblige à utiliser les mots couramment répandus ! On pourrait inventer ses propres noms de jours fériés. Par exemple, le lendemain de mon anniversaire, ça sera « le magnifique jour des feux d’artifice » 

- blonde vue par elle-même : et ça donne quoi ? Y a-t-il une lucidité sur l’état avancé des choses ?

- le syndrome de la patate chaude : heu… moi je connais ça au boulot en fait. Tu prends un dossier, n’importe lequel, et tu imagines que c’est une patate chaude. Tout le monde se le refile, se défile, se rejette la responsabilité mutuellement. Et plus la patate est chaude, plus les gens se la renvoient. C’est chouette la vie professionnelle ! 

- grossesses extraterrestres : heu… je veux bien admettre que nous ne sommes sans doute pas seuls dans l’univers mais de là à dire que les extraterrestres viennent jusque dans nos lits, mettre enceintes nos filles et nos compagnes, j’ai un peu de mal ! Il y a des dénis de grossesse, il y a même eu l’immaculée conception, il y a des bébés qui ressemblent à des aliens mais c’est tout ! 


Ensuite les difficiles requêtes sur les relations hommes/femmes :

- pour dire bonne nuit chaque soir, là faut vraiment y croire : jolie citation de notre ami Bénabar (Bénabaaaaar, épouse moiiiiii !). Extrait de sa chanson les mots d’amour, qui nous explique que braver le quotidien dans un couple c’est la plus belle preuve d’amour qu’on puisse trouver. C’est sûr. C’est lourd le quotidien. 

- que pensez vous des hommes qui mettent des porte-jarretelles : de manière générale ou plus spécifique ? Heu, quoi ? Je pense qu’en dehors du carnaval, de la gay pride ou des enterrements de vie de garçon, les hommes qui mettent des porte-jarretelles se sentent proches de leur côté féminin. En clair si c’est votre pote Chouchou qui chante Dalida tous les soirs dans une revue c’est normal, mais si c’est votre mari, cadre supérieur de banque bien sous tout rapport et père de vos deux gosses… je dirais… que ma petite ça ne va pas être évident !

- la rupture/la trahison/l’infidélité : je mettrais plutôt ça dans l’autre sens. On trompe d’abord quelqu’un, on se fait pincer et en définitif on finit seul avec une pension alimentaire sur le dos. Alors j’ai assoupli mon jugement en terme de fidélité, mais bordel ne vous faîtes pas prendre ! Ah moins que ça ne soit ce que vous vouliez en fait ! 

- je manque la vie de couple : tu manques de vie de couple peut-être ? Ce n’est pas prescrit sur ordonnance en fait… Ou alors tu as le sentiment de louper ta vie parce que tu n’es pas en couple. Ma petite (ou mon petit d’ailleurs), laisse-moi te dire qu’il n’y a pas que du rose tous les jours dans une vie de couple. Parfois on regrette le temps où on ne vivait pas en couple justement !

- les garçons me touchent : métaphoriquement ou physiquement ? Nan parce que pour la seconde option tu as le droit de dire non. Et s’ils ne comprennent pas, ne pas hésiter à utiliser la force ! Si tu te sens touchée par eux au niveau sensibilité, assied-toi et attend que ça passe. Le prochain connard n’est jamais bien loin ! lol !

Publié dans blagounette

Commenter cet article

Art Vandelay 05/07/2008 20:08

Sans vouloir être prétentieux je pense que les gens sans étiquette sopnt plus intéressants.Alors comme ça, on passe sur mon blog souvent mais on ne daigne pas laisser quelques commentaires...lol

Louloute 06/07/2008 18:23


Je le pense aussi :)
Bah voui, je te lis mais je laisse pas souvent des comm, promis je vais faire des efforts parce que j'avoue que moi j'adore en avoir !


Art Vandelay 02/07/2008 23:02

Tout à fait. Je sais que je ne suis pas fait pour être dans le moule. Je sais que je suis capable de beaucoup de choses en cultivant ma différence basée sur la complexité de ma personne. De plus, j'adore le second degré et la subtilité donc j'aime beaucoup me drapper dans l'ambiguité...Passe me voir plus souvent sur mon blog pour avoir une meilleure idée de mes multi-personnalités...

Louloute 03/07/2008 10:04


Je passe quotidiennement et c'est vrai que parfois j'ai du mal à te cerner, à te coller une étiquette mais ce n'est peut-être pas plus mal comme ça :)


Art Vandelay 02/07/2008 08:33

Je le prends pour un compliment...;-)

Louloute 02/07/2008 10:41


Parce que tu cherches à cultiver cette ambiguité/complexité ?


Art Vandelay 30/06/2008 20:55

En fait non c'est l'inverse. Un femme mûre m'attire et un homme mûr me dégoute un peu...

Louloute 01/07/2008 20:29


Ah d'accord d'accord.
Je te prends un peu pour un personnage ambigu :-)


tirui 30/06/2008 12:21

les requetes google sont droles mais le traitement que tu leur fais subir l'est plus encore, merci pour ce moment de sourire. bisous. (c'est ma période bisounours)

Louloute 30/06/2008 14:07


Oh t'es trop trop mignon mon Tirui :-)
J'aime bien tes périodes de bisounours !
Moi aussi jte fais un bisou !