A la poursuite du chargeur maudit

Publié le par Louloute

Si le destin continue à s'acharner contre mon blog, je n'aurais plus qu'à fermer les portes ! Comme je vous l'avais indiqué, mon ex-coloc s'était barré par erreur avec mon chargeur d'ordi portable mardi il y a quinze jours. On ne peut pas dire que les choses se soient passées facilement après ça ! Plus de 10 jours pour récupérer ce foutu bout de plastique, un comble !!!
Donc le colis a été envoyé mercredi. Mais comme il a été posté après 16 heures il n'est parti que jeudi (ça je ne l'ai su qu'après). Je pensais qu'il était parti en colissimo donc je l'attendais dès vendredi.
Vendredi, rien dans la boite aux lettres. Je réfléchis, je me dis qu'il risque sûrement d'arriver samedi. Mais comme ma sonnette ne marche plus, le facteur va mettre un avis de passage et je devrais attendre lundi pour le récupérer. Je décide donc vendredi soir d'aller acheter une pile, soi-disant introuvable, qui empêchait le fonctionnelement de la sonnette. J'achète ma pile, qui finalement était super simple à trouver, et je l'installe. Seule, je tente de voir si la sonnette fonctionne, en ouvrant la porte du couloir et en tendant l'oreille. Rien, même pas un min bruit de carillon. Je décide donc de mettre un post-it sur la boite "pour les colis, frappez au 1er étage droit, la sonnette étant en panne".
Samedi matin, je me réveille presque en sursaut, de peur de rater le facteur. Je me traîne devant la télé et je mate Friends toute la matinée en attendant mon colis. Vers midi je commence à m'inquiéter, je descends donc vérifier si la fainéantise du facteur n'a pas été plus forte que mon post-it. Mon post-it est toujours là, il y a bien du courrier dans la boite mais pas d'avis de colis. Et m***e. Il faudra attendre lundi.
Lundi, ma copine Alex étant là, je lui confie ma carte d'identité à midi, histoire qu'elle aille chercher mes colis. En effet, deux avis du facteur étaient dans ma boite ! Sur les deux, le chargeur est certainement là ! Je laisse donc Alex aller chercher ces colis et je rentre le soir presque le coeur en joie à l'idée de retrouver enfin mon ordinateur. Erreur !! Y*ves R*ocher a cru bon de m'envoyer des échantillons et un catalogue que j'ai commandé deux mois auparavant en recommandé ! Et l'autre colis était un livre que j'avais commandé. Encore une fois... pas de chargeur !
Mardi je constate l'immensité du frigo vide et je décide d'aller faire les courses après le boulot décidant que ce chargeur ne va pas non plus rythmer ma vie. Et évidemment, lorsque je rentre à 19 h, l'avis du facteur est dans ma boite ! Cette fois-ci c'est lui !
Mercredi soir, le souci est que je donne un cours de soutien de 17h30 à 19h30. Je demande donc à ma collègue d'aller chercher mon colis à ma place. Au dernier moment, j'apprends que mon cours est annulé, je récupère ma carte d'identité dans le bureau de ma collègue et je décide de partir tôt du boulot. Il me faut une demie-heure pour aller de mon boulot à la poste. Elle ferme à 18h, je décide de partir à 17h20 pour plus de surêté. A 17h45 je me retrouve à faire le changement de bus et ... le prochain bus est annoncé à 17h57. La nature m'ayant fait deux pieds je décide de les utiliser. Il fait chaud, je suis juchée sur talons aiguilles et j'essaie d'avancer le plus vite possible. Je sens que de grosses ampoules se forment sous la plante de mes pieds brûlants. Je cours presque jusqu'à la poste, j'arrive devant, j'agite les bras pour faire fonctionner la porte automatique et.. rien ! Il est 18h00 pile et ils ont déjà fermé ! Je suis à deux doigts de briser la porte vitrée mais je doute qu'une soirée en garde à vue me facilite la vie !
Jeudi midi ma collègue se propose de nouveau d'y aller, mais au bout d'une demie-heure de queue elle renonce, n'ayant pas vraiment le temps de passer toute sa pause déjeuner à la poste. Le soir j'ai une réunion jusqu'à 18h, je ne pourrais donc pas y aller, ma collègue se propose de nouveau. A 17h45 elle me laisse un message m'expliquant qu'elle n'a pas pu partir plus tôt et donc qu'elle ne sera pas à l'heure pour récupérer mon colis... C'est encore raté pour aujourd'hui.
Vendredi, journée un peu particulière à la boite. Nous donnons notre sang. Comme ma boss a un déjeuner d'affaire, elle m'a demandé d'échanger son heure de passage et je suis censée passer à midi. Mais pour le don du sang j'ai besoin de ma carte d'identité. Or ma collègue aussi si elle veut pouvoir récupérer mon colis... Le sort s'acharne contre moi !
Finalement un désistement me permettra de passer à 10h pour le don du sang, ma collègue est allée à la poste à midi et ... m'a laissé un message car la poste ne trouvait pas mon colis dans leur locaux....
Ils ont fini par le trouver et elle me l'a rapportée au bureau l'après midi... Alléluia !! Une semaine pour récupérer un fucking chargeur !
Franchement, de vous à moi, la prochaine fois je vais le chercher moi-même à Brest ce chargeur !!  

Publié dans Colocation

Commenter cet article

Alex 11/06/2008 00:50

Oh la vache....Je pensais pas que ton histoire avait duré aussi longtemps..... Bon sang tout ça pour un colis à la poste.... Que de péripéties ma belle!!!!^^

Louloute 12/06/2008 12:28


Tu vois, tu n'avais vu qu'un bout de l'iceberg !
Mais quel bordel ! lol


elodie 08/06/2008 07:00

ben oui lol tu viens le chercher et on se mange une tite crêpe héhéhé! te voilà "rechargée" hihihi bon week-end Louloute!!! bizzzz, Elo

Louloute 08/06/2008 14:48



Voilà, une crepe un verre de cidre et hop, c'est reparti ! lol
Jte fais des bisouxxxx et passe un bon dimanche ma ptite Elo !