Un week-end comme les autres...

Publié le par Louloute

Cocktail.jpgAujourd'hui c'est dimanche. Un dimanche comme les autres. Se lever à midi, comater sur le canapé, mater des séries, bloguer un peu. Un dimanche en bonne et due forme. Peut-être parce que le samedi soir était un samedi soir comme les autres aussi. Ca devient un peu une habitude ces dernières semaines, le programme des samedis se ressemblent : apéro, restau, boite, rentrée au petit matin pour s'écrouler sur son lit. Une mention spéciale au restaurant le Baccarat de Tours d'ailleurs (même si je n'avais pas tous mes sens en fonction...), excellente nourriture (surtout la viande), service parfait, ambiance très romantique, assez classe même.... Une soirée typique donc: trop de verres, trop de bêtises débitées, trop de musique, trop de cigarettes, trop de regards échangés...
C'est étrange comme ces soirées se ressemblent entre elles. L'alcool me fait toujours le même effet : seulement deux verres (!!!) et je raconte tout ce qui me passe par la tête, plus c'est débile ou provocant et plus j'en rajoute... C'est quand même terrible de ne pas pouvoir toucher terre pendant des heures à cause de deux pauvres verres !
Je me demande toujours si l'on peut considérer ce type de soirées comme réussies. Vous devez vous dire que si je me pose la question c'est que je n'en suis pas vraiment convaincue. Alors oui, j'ai passé une bonne soirée, à l'instar des 3 derniers samedis soirs mais peut-on faire ça toutes les semaines? N'y a-t-il pas quelque chose d'un peu superficiel ou de malsain à passer plusieurs heures d'une soirée dans un état second, de se coucher quand le soleil se lève, de mélanger sa langue avec aussi peu de retenue ou d'implication. Et d'un autre côté, je me dit que ce genre de choses se vit à 20 ans et pas dix ans après, que c'est le lot de la plupart des soirées des jeunes de mon âge donc que je dois être dans la "norme"...
Je me sens un peu hésitante entre un extrême et l'autre en fait. Trop d'alcool ou pas assez de fun ? Trop de soirées en boite ou trop de week-end devant la télé ? Trop de mecs ou le désert affectif ? Une vie trop sérieuse ou des plaisirs alcoolisés ?
Du coup, les lendemains comme aujourd'hui, je me dis que bon, certes j'ai passé une bonne soirée, mais certaines choses me reviennent en flou, je me rends compte que des évènements ont été un peu étranges, bref, la gueule de bois s'accompagne souvent d'un léger sentiment de honte, genre "tu t'es vue quand t'as bu ?"
La semaine prochaine je ferais bien un truc simple, un ciné avec une copine par exemple...

Publié dans Amis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

aurélie 03/03/2008 21:15

non non ne culpabilise pas: profite mais surtout ne t'essoufles pas... dans qqs mois je suis de retour à Tours!!!gros gros bisous mon coraya!!!lily

Louloute 03/03/2008 23:07

Ouiiii, vivement que tu reviennes ici :)

petitsushi 03/03/2008 20:57

c'est bien de varier ;)des fois je me fais des weekend soirées/alcolo/bar/resto/ciné/sport, d'autres fois des weekend hibernation marmottique, d'autres encore courses et ménages.bref des trucs normaux koi loltiens, un de ces 4, je reviendrai ptet sur Towers un weekend, on pourrait siroter un sex on the beach ^^

Louloute 03/03/2008 23:06

Ah bah ouais, ça serait sympa que tu viennes !Heu, pour le sex on the beach on verra ! loolNan je dis ça car j'ai arreté l'alcool :)

elodie 02/03/2008 19:43

ben moi j'ai de la chance parce que j'ai meme pas besoin de deux verres pour délirer avec mes amis uhuhuhu^^ secret: y'en a pas c'est tout moi... (par contre une fois j'ai bu comme toi et j'ai rien vu de la soirée parce que malade, bouhhh ji sensible^^) bon dimanche couette^^

Louloute 03/03/2008 23:03

Ah effectivement, toi non plus tu n'as pas besoin de bcp boire :)